Pratique : le b.a.ba du colloque

Catégories : Informations sur les colloques

Être doctorant suppose la conception d’une thèse, la recherche, la réflexion, la reformulation, l’exploration, et l’expérimentation. Quel que soit le domaine concerné, le doctorant s’expose à un grand nombre de missions et objectifs à atteindre. Ainsi, la communication et l’échange font partie intégrante du processus, et permet notamment de développer la pensée, et de prendre du recul sur son travail.

Ainsi, la participation à un colloque est devenue une pierre angulaire du doctorat, et il est essentiel d’en comprendre l’objectif, ainsi que ce que cela entraîne comme réflexions et agissements.

Participer à un colloque : pourquoi et comment ?

Le premier objectif d’un colloque est de permettre à des doctorants et intervenants de donner une visibilité sur une réflexion, un avancement de recherche, ou encore une valorisation de son travail. En effet, le colloque n’est pas le lieu pour une présentation exhaustive d’une réflexion, ou la promotion d’un axe de recherche, mais bien un partage, qui permettra d’aiguiller la pensée par la suite, ou trouver parmi les autres participants un futur camarade de réflexion.

Ainsi, la préparation à un colloque doit être faite dans l’optique d’une synthétisation de sa réflexion, en proposant l’objectif à atteindre dans la thèse en cours de conception, ainsi qu’un état des lieux du travail accompli. En effet, mettre en lumière ses méthodes et interrogations pourra se révéler porteur d’une force puissante et énergisante.

L’importance d’une participation réfléchie

Si la communication lors du colloque doit se détacher du contenu de la thèse, elle ne doit pourtant pas être laissée dans un état d’anarchie organisationnelle. En effet, maitriser parfaitement le sujet de sa thèse, autant les tenants que les aboutissants, sera le chemin le plus court pour une présentation réussie lors d’un colloque.

Il ne faut cependant pas faire l’amalgame entre la table-ronde et la communication lors d’un colloque. Il ne s’agit en rien de défendre ses idées contre l’envahisseur, ou de conquérir le regard du public et des autres participants sur un sujet donné.
Il s’agira en effet de participer à plusieurs colloques, non seulement pour la visibilité sur son travail, mais également pour réorganiser sa pensée, hiérarchiser ses idées, et ainsi prendre du recul sur une thèse qui est souvent très prenante et envahissante. Il est ainsi essentiel de suivre l’actualité des colloques proposés partout en France, pour ajouter sa pierre à l’édifice, et faire avancer sa réflexion plus loin dans le cercle restreint de la recherche.

Auteur :Pierre

Laisser un commentaire